Le discus

Son nom provient de sa forme ronde et plate (disque)

1. Son origine

Le bassin de l’Amazone et ses affluents. Ce biotope est relativement changeant; il passe selon la période de l’année d’une eau peu minéralisée à une eau extrêmement pauvre en minéraux. En effet, après la saison des pluies, le niveau d’eau peut monter de plusieurs mètres et cette eau extrêmement pauvre en minéraux va se charger d’acides humiques. Le résultat ne se fera pas attendre très longtemps : le PH va chuter, la température va remonter, la quantité de nourriture disponible va foisonner et tout cela va enclencher le processus de reproduction de nos Discus sauvages.

2. Les Discus de nos magasins

Ne nous trompons pas, la très grosse majorité des discus disponibles en magasin sont des poissons élevés en aquariums. Au fil des générations élevées des transformations très remarquables se sont produites. Tant au niveau physique qu’au niveau comportemental et social ; Ces variations quelques fois positives, quelques fois négatives se sont affirmées et apparaissent maintenant comme quasiment irréversibles. Ces changements très nombreux, me font dire qu’actuellement, on peut parler de deux poissons différents ayant des exigences différentes et demandant fatalement des aquariums distincts.

3. Quels sont ces changements ?

Le Physique

Les discus d’élevage seront parfois moins ronds, plus allongés. Les yeux seront souvent proéminents et mal proportionnés à la taille du corps. Les colorations crées par les éleveurs sont très esthétiques et très vives et ne se retrouvent pas chez les sujets sauvages. Mais quelques fois, les absorptions d’hormones favorisant les colorations provoquent malheureusement des problèmes de foie et raccourcissent la vie des poissons. Les meilleurs éleveurs se passent d’hormone et se basent uniquement sur les sélections afin de créer et de stabiliser de nouvelles races.

Le comportement et la sociabilité

Les discus d’élevages sont beaucoup moins craintifs que les sauvages mais aussi beaucoup plus agressifs que les sauvages. La plus grosse perte du discus d’élevage est évidemment au niveau de l’instinct en général et de l’instinct parental en particulier. On en reparlera dans le paragraphe concernant la reproduction que j’aborderai plus tard.

Les éleveurs de discus les plus présents dans les magasins proviennent en grande majorité d’Asie : Thaïlande – Malaisie – Hong-Kong – Vietnam – Singapour – Sri Lanka.

Une petite part du marché appartient encore à d’autres: l’Allemagne qui décline et la Tchéquie qui tente de s’installer.

Il sera intéressant de suivre l’évolution des discus élevés car l’intérêt et la passion que suscite ce poisson depuis maintenant plusieurs décénies méritent une certaine protection.

À suivre…