Les characidés

La famille des characidés est constituée pour le plus grand nombre de petits poissons colorés robustes et peu exigeants quant aux paramètres de l’eaude votre aquarium. Une exception quand même le fameux piranha qui confirme la règle! La plupart de ces characidés conviennent donc à l’aquarium communautaire.Certains comme par exemple le “Serpae”,très joli, très rouge,devra être évité en compagnie de poissons voilés (grandes nageoires).Il lui arrive ,en effet fréquemment, de grignoter les nageoires de ses congénères plus lents que lui!

Les plus connus de ces characidés:

  • paracheirodon innesi (le néon)
  • moenkausia pitieri (le diamant)
  • cheirodon axelrodi (le cardinal)
  • petitella georgiae (tête rouge)
  • hasemania marginata ( le cuivre)
  • hyphessobrycon rubrostygma ( le coeur saignant)
  • hyphessobrycon gracilis ( le néon rose)
  • hyphessobrycon herbertaxelrodi (le néon noir)
  • gymnocorymbus ternetzi (la veuve noire)

Ces quelques characidés conviennent bien aux aquariums type “amazonien” en compagnie de ces rois des aquariums que sont les Pterophyllum scalare (les scalaires) et bien sûr les fameux “Symphysodon aequifasciata” (les discus). En ce qui concerne les différents néons, ils devront être introduits avant les poissons plus grands comme scalaires et discus afin de ne pas risquer qu’ils ne les gobent. Si vous les faites grandir ensemble vos néons paraderont avec ces plus grands sans problème!

A contrario, n’introduisez plus de petits néons une fois vos scalaires grandis.

Ces petits poissons devront dans le meilleur des cas être acclimatés par petits groupes (bancs) plus ou moins importants en proportion de la taille de votre aquarium. Dans ce cas, vous en retirerez beaucoup de satisfactions et aurez l’occasion d’observer de temps à autre l’une ou l’autre parade de frai (reproduction).

Le mois prochain nous enchainerons avec quelques”élucubrations” sur l’utilité ou non des poissons de fond.